LA MUSARDIERE- les vans Ardèche-Méridionale

beaux villages d'ardeche

Villages de l'Ardèche Méridionale - Ardèche

 

    Connue pour son climat méditerranéen, l'Ardèche Méridionale est un lieu de séjour agréable où de magnifiques plages font la joie des baigneurs, des pêcheurs et des amateurs de canoë-kayak.

    Les rivières qui l'entourent ont donné jour à un spectacle naturel authentique : grottes, avens mais aussi les Gorges et le Pont d'Arc, sont autant de trésors naturels et exceptionnels.

Site à découvrir :
//www.ot-pays-ruomsois.com

En savoir plus sur ce village

Balazuc (Photo Emile Taillefer) : il faut rejoindre la rive opposée de l'Ardèche pour avoir le recul suffisant et découvrir ce superbe village classé parmi les plus beaux villages de France. Balazuc fut occupé aux VIIIe et IXe siècles par les Maures, mais son architecture actuelle se compose d'éléments allant du XIIIe au XVIIIe siècle. Autrefois protégées par des fortifications, les maisons se sont groupées autour du château féodal, plusieurs fois remanié, mais conservant néanmoins une portion de tour du Xe siècle.
Voguë (Photo Emile Taillefer) : niché au pied d'une falaise qui surplombe un méandre de l'Ardèche, le village médiéval classé au registre des plus beaux villages de France est encore dominé par son château ancestral. Des arcades et des escaliers extérieurs habillent les ruelles. La pierre se retrouve de toutes parts et fait de Voguë un ensemble très homogène aux douces tonalités méridionales.

En savoir plus sur ce village

Alba la Romaine (Photo Joelle Lampin, Texte Point Info d'Alba) : située au pied du massif du Coiron dans la plaine où s'épanouit la vigne, cette bourgade est fière de son riche passé historique. Alba était durant l'antiquité la capitale du peuple des Helviens. A partir du XIe siècle est fondée Aps à l'emplacement du village actuel. Tout comme le hameau de La Roche voisin, Aps a conservé son aspect médiéval : au pied du château, construit sur un dyke volcanique, s'étend un labyrinthe de rues bordées de maisons dont l'architecture, mêlant basalte et calcaire, donne un charme tout particulier à cette cité classée parmi les villages de caractère de l'Ardèche.
//www.alba-la-romaine.fr
St Montan (Photo Emile Taillefer) : il était une fois, dit la légende, un ermite prénommé Montan qui vivait au Ve siècle en Picardie. Comme il avait prédit la destinée d'un enfant qui devint St Rémy, chacun accourut le visiter pour se faire prédire l'avenir. Victime de son succès, le saint homme prit la poudre d'escampette pour installer son ermitage en Ardèche méridionale, dans un petit vallon. Le village de St Montan était né, étageant ses vignobles. Dans cette cité classée village de caractère de l'Ardèche, il faut voir l'église Ste Marie Madeleine ainsi que les vestiges de la forteresse médiévale.
//www.mairie-st-montan.fr

Labeaume (Photo G. Conte) : dans un paysage aride aux contreforts des Cévennes, au milieu d'un relief accidenté au sud du département, apparaît ce village de caractère de l'Ardèche, blotti contre ses falaises millénaires creusées de grottes, oasis de fraîcheur se moirant dans les eaux bleues de la rivière. L'église St Pierre aux Liens s'élève sur une petite place à mi-pente. Les maisons à arcades s'y font l'écho du clocher carré.
Vinezac (Photo G. Conte) :au cours de panoramas grandioses, le petit village fortifié de Vinezac appartenant aux villages de caractère de l'Ardèche, se donne des airs de carte postale : ses pierres teintées de blanc et d'ocre orangé chatoient sous le soleil de midi, inondant de lumière le vert généreux des vignes qui lui servent d'écrin. L'air de rien, ce village entraîne le visiteur dans une plongée au cour du moyen âge.

Labastide de Virac (Photo G. Conte) :ce magnifique village médiéval bien préservé est situé à proximité des gorges de l'Ardèche. Le château des Roure le domine de son imposant stature. Cet édifice classé monument historique, bâti au XIVe siècle se visite. Pourtant, le village fut le théâtre des guerres de religion qui conduisirent à de nombreuses destructions.
Salavas (Photo Emile Taillefer) :à l'entrée des gorges de l'Ardèche, le village médiéval préservé offre aux regards des ruelles tortueuses, anciennes portes du village, placettes, détails architecturaux qui accompagnent jusqu'au château du XIVe siècle.
//www.salavas.fr

St Thomé (Photo Daniel Farinelle) :c'est un charmant village perché sur une butte. Son histoire se perd dans la nuit des temps : une inscription sur l'église indique que le site était déjà habité en 487. La rue principale remonte et fait le tour du bourg jusqu'à la place où se trouvent l'église St Thomas reconstruite au XIIe siècle sur les fondations du VIe siècle, et la chapelle St Sébastien du XIIe siècle. Un peu en contrebas, le château présente des toits de tuiles canal et des tourelles tronquées.
//www.saint-thome.fr
Banne (Photo Marc Blachère) :l'origine celtique du nom de Banne (aiguille) décrit parfaitement ce vieux village bâti en pente à la croisée d'une plaine calcaire et des premiers reliefs des Cévennes. Fruit de la rencontre tourmentée de la pierre et du calcaire, Banne s'est forgé une forte personnalité qui s'affirme à travers ses deux quartiers, celui du "Fort" et celui de l'église dont le clocher pointu capte les regards depuis la plaine, guidant le voyageur. Le village fait parti des villages de caractère de l'Ardèche.
//www.banne.fr

Chambonas (Photo Commune de Chambonas) :il s'agit d'un village ancien qui comporte un superbe château des XIIIe et XVIIIe siècles possédant lui même un parc de style Le Nôtre. L'église du XIIe siècle et le pont du Chassezac embellissent ce village et ses alentours.
//www.chambonas.com
Lagorce (Photo Markus Braun) :dans cette région d'Ardèche, la blancheur de la pierre calcaire se marie au vert olive de la végétation et au bleu lumineux du ciel. Le village haut perché ressemble aux villages de Provence avec ses ruelles pentues coupées d'arceaux et d'escaliers, maisons de pierres jointives, murs couverts de vignes vierges.
//www.lagorce.org

Rochecolombe (Photo Laurent Margerie) :ce hameau est un vieux village ruiné avec des vestiges d'un château féodal. Il possède une belle église romane de Sauveplantade du XIIe siècle. Dans la belle chapelle du château du XIIe siècle, le visiteur verra les sépultures des seigneurs de Voguë. Une porte fortifiée subsiste des anciens remparts. Le visiteur aura une belle vue d'ensemble sur le village depuis la route.
Viviers (Photo Michel Arnaud) :ce village est un vrai livre d'histoire : les fouilles archéologiques attestent de son existence au temps des romains. La cathédrale qui domine la cité haute fut élevée au XIIe siècle. La renaissance décore de nombreuses façades dont celle de la maison des Chevaliers. Les XVIIe et XVIIIe siècles marquent l'apogée du village avec le palais épiscopal et les hôtels particuliers.
//www.mairie-viviers.fr

Naves (Photo Annemiek Sikkes) : accroché aux premiers reliefs des Cévennes, ce village sent bon le sud, lové dans ses collines d'oliviers. Il connut son heure de gloire au XIXe siècle avec le développement de la sériciculture et de l'élevage des vers à soie, activité qui, déclinant peu à peu, le fit tomber dans l'oubli. Aujourd'hui, il renaît de ces cendres, et a su préserver sa beauté rude, son charme rustique : ce n'est pas par hasard qu'il appartient aux villages de caractère de l'Ardèche.
Bidon (Photo Emile Taillefer) : au coeur du plateau calcaire et désertique des Gras, le village s'accroche au flanc dune légère dépression plantée de vignobles. Avec ses ruelles entrecoupées de voûtes et ses belles traditionnelles, le petit village ne manque pas de charme. Plusieurs mégalithes témoignent de l'ancienneté de la présence humaine sur le plateau.

Chassiers (Photo M-H Terrien-Aymes) :l'étonnant patrimoine architectural de ce petit village tient au fait que son origine est très ancienne. En effet dès 545, un premier couvent de bénédictins s'y installa. Véritable bastion catholique, le village dût se défendre en 1562 contre les troupes huguenotes. Les murailles datant de 1529 et entourant le village ont disparus en 1820. Le château de la Vernade des XVe-XVIe siècles, abrite aujourd'hui l'hôtel de ville.
St Remèze : durant la féodalité, le village a été fortifié par des structures d'enceintes faites de remparts, de maisons extérieures se serrant les unes aux autres et comportait une porte dont on peut encore voir quelques vestiges. Cette porte d'entrée médiévale fut détruite vers 1890. Cependant, le village n'a jamais été une forteresse. L'église est d'architecture romane a été restauré au XIXe siècle. Le château ressemble à une maison cossue seigneuriale. La première tour date du temps des croisades.
//www.saint-remeze.com

Joyeuse (Photo Raymond Sénèque) :la vieille ville médiévale séduit les touristes par son charme. L'ancienne enceinte du XVIe siècle est encore visible par endroits. Les restes du château renaissance dans lesquels est installée la mairie, datent de 1555. On pourra remarquer plusieurs demeures de notables des XVIIe et XVIIIe siècles. L'église St Pierre de style gothique fut construite au XVIIe siècle. Le musée de la châtaigneraie propose de découvrir l'histoire, la culture et l'utilisation du châtaignier en Ardèche.
//www.joyeuse.fr
St Maurice d'Ibie (Photo Michel Arnaud) :le village est installé au coeur d'une étroite vallée sauvage et aride où ne poussent guère que la vigne et la lavande sur les bords de l'Ibie : son lit souvent sec est comblé par de nombreux galets que la rivière roule furieusement lors de crues parfois terribles. Le village étale ses vastes maisons en pierre le long d'une rue centrale fort animée durant l'été. De son église édifiée au XIIe siècle par les bénédictins de Conques, il ne reste de l'époque romane que le très beau portail et le mur du midi. Mais l'attrait du site réside dans la très belle architecture de ses maisons rurales typique du bas Vivarais. Elles sont construites sur de vastes rez de chaussée voûtées servant autrefois de bergeries et de caves : un escalier extérieur permet d'accéder à de belles terrasses couvertes qui conduisaient aux pièces d'habitation.

Largentière (Photo Emile Taillefer) :cette cité médiévale est l'une des plus petites sous préfecture de France. Le château des Evêques du XIIe siècle, inscrit aux Monuments Historiques depuis 1927, se dresse sur un éperon rocheux. L'église Notre Dame des Pomiers date quant à elle du XIIIe siècle et a été classée Monument Historique en 1926. Dans ce gros village, il faut encore observer la Porte des Récollets du XVIe siècle, vestige des anciens remparts, ainsi que le pont donnant accès à la vieille ville, les remparts, la tour des remparts encastrée dans l'église, la Porte de Tauriers, etc ... La beauté et le charme des petites rues pavées recèlent de trésors architecturaux.
//www.largentiere.net
Valvignères : ce village n'est autre que l'antique Vallis Vinaria dont les vins étaient déjà fort appréciés par les gallo romains. Sarcophages, colonnes et tuiles antiques ont été découverts sur le sol de la commune. Fortifié au moyen âge, le village a conservé deux tours, deux portes et des tronçons de remparts. Un traité de paix entre catholiques et protestants fut signé en 1589 dans la plus belle demeure de la cité. Le village conserve encore son église romane du XIIe siècle remaniée depuis. Le village occupe une plaine dont le paysage est chaotique et raviné. Situé un peu à l'écart du village, le domaine du Colombier du XVe siècle possède de remarquables arcades.

Lanas (Photo Emile Taillefer) :le nom de ce village signifie en ardéchois "laine de mouton", la population de la région ayant longtemps été constituée de tisserands. Il subsiste des vestiges du château des Balazuc datant du XIVe siècle, des fortifications du village datant de la même époque, mais aussi d'une chapelle dédiée à St Eustache du XIe siècle qui faisait partie d'un couvent de bénédictines. Devenu célèbre grâce à son roman autobiographique "Papillon", Henri Charrière est enterré au cimetière du village. Baigné par le cours d'eau de l'Ardèche, Lanas est un petit village médiéval très pittoresque avec ses maisons à galeries, ses passages voûtés, ses ruelles pavées et son unité d'architecture.
//lanas07.free.fr
Gras : situé sur le plateau des Gras au nord des gorges de l'Ardèche, le village est encerclé par des vestiges de remparts à l'architecture médiévale au coeur d'un magnifique paysage. En été, les champs de lavande colorent et embaument le plateau et ajoutent à la beauté de la garrigue méditerranéenne. Le village est dominé par la Dent de Rez qui culmine à 720 mètres d'altitude. Le vieux village est pittoresque par son unité d'architecture, ses maisons anciennes et ses ruelles voûtées. L'église Notre Dame de l'Assomption du XVIIe siècle ainsi que la chapelle St Blaise romane datant des XI-XIIe siècles figurent parmi les lieux cultes et remarquables de cette cité.

Sampzon (Photo Eric Wanner sur //chtoric67.canalblog.com) :dominé par son rocher emblématique, véritable signal dans le paysage de jour comme de nuit, le vieux village est situé dans un méandre de la rivière Ardèche favorisant les activités nautiques. Jadis, le rocher était occupé par une forteresse médiévale qui pouvait communiquer par signaux avec ses homologues de Brison et Mirabel. Situé juste en contrebas, l'ancien presbytère est devenu un joli restaurant. C'est pratiquement dans la vallée que se dresse par contre le château de la Bastide, au sommet d'un modeste promontoire. Elevé au XIVe siècle, il fut plusieurs fois agrandi par la suite.
A voir encore les intéressants villages de Lavilledieu, Villeneuve de Berg et St Pons.


11/05/2011
0 Poster un commentaire